DE L’IMPRESSIONNISME GRAPHIQUE

En quête de la meilleure application design et graphique au-delà de l’impressionnisme, Marnier recherche l’équilibre parfait afin de créer l’harmonie dans ses œuvres.

Chaque trait est déposé avec une inspiration attendue par l’artiste. Même si la scène est statique, il met son sujet en mouvement. Son coup de pinceau distinctif qui explore visages et faune sauvage avec un doigté aussi méthodique que fougueux a attiré l’attention de nombreuses galeries. C’est à Québec, Montréal et Toronto, sous la bannière des Galeries Beauchamp, qu’il est possible d’admirer ses oeuvres.

Marnier a grandi sur la Rive-Sud de Montréal. Tout petit, il avait déjà un talent marqué pour le dessin, mais c’est à l’adolescence que ce talent s’est mué en passion et a commencé à attirer l’attention; d’abord celle de son professeur d’art plastique puis celle du directeur de son école. Marnier se rappelle avec un sourire que celui-ci avait à l’époque acheté un de ses dessins.

Une fois diplômé en design graphique, le graphisme a été, pendant près de vingt ans, son principal canal d’expression, tandis qu’il courtisait aussi les pinceaux à l’occasion. Sa passion artistique l’a poussé à délaisser le graphisme pour se consacrer uniquement à la peinture. Au cours des dernières années, ce médium a donc pris de plus en plus de place jusqu’à devenir le moteur de son éclosion artistique où il a su développer un style bien à lui.

 

 

 


@